Symbol (Shinboru) - Hitoshi Matsumoto

Record battu ! Quasiment 6 mois sans nouveau post, j'ai un peu honte (un peu seulement). Me revoilà avec une preview de film nippon (oui pour une fois je fais dans le ciné récent...).


Deuxième film du comique nippon issu du duo Downtown et à qui l'on doit le concept de Silent Library (mais si vous savez, le jeu où les participants doivent subir les pires épreuves sans un bruit, réunis autour d'une table dans une "bibliothèque"...) après son hilarant Dai Nipponjin (Big Man Japan, un kaiju barré toujours inédit chez nous), Hitoshi Matsumoto nous revient avec un morceau de pelloche ahoutofzissoueurldesque.

Dai Nipponjin :




Revenons à Symbol avec un p'tit synopsis :

Un japonais (Matsumoto) se réveille dans une grande pièce blanche sans porte ni fenêtre. Quand il actionne une protubérance phallique apparaissant sur un mur, une brosse à dent rose sort de nulle part et tombe sur le sol, entraînant une réaction en chaîne bizarre. Bientôt notre homme emprisonné se retrouve embringué dans des tentatives loufoques pour pouvoir s'échapper de cette pièce, faisant apparaître d'autres objets et créant une sorte de machine de Rube Goldberg dans laquelle une corde, une ventouse à chiottes et une cruche en terre cuite pleine de sushi pourrait être les clés de son évasion.

Pendant ce temps, dans une ville poussiéreuse, un catcheur mexicain masqué de vert répondant au nom d'Escargot Man se prépare pour un match important, sa famille se rassemblant autour de lui, inquiète de son apparente impassibilité...






Le teaser / trailer, qui n'en dit pas beaucoup plus sur l'engin :
video

Quid de la brosse à dents rose ?

Un site officiel : http://symbol-movie.jp/
Il sera présenté au TIFF (le festival de Toronto) en septembre, dans leur sélection Midnight Madness.

Il va sans dire que je l'attends avec impatience ~(>'.')>


(Je reviens dans le courant de la semaine avec une chronique d'un Nikkatsu Action, et pas des moindres.)